« L’Irak n’acceptera d’être le point de commencement d’aucun acte portant atteinte à ses voisins »

Quelques jours auparavant, le président américain Donald Trump avait annoncé l’intégration des Gardiens de la révolution iranienne dans la liste des organisations terroristes.

« L’Irak n’acceptera d’être le point de commencement d’aucun acte portant atteinte à ses voisins »

 

Selon un communiqué du bureau de presse de la présidence irakienne, le président Barham Saleh a reçu jeudi l’ambassadeur de l’Iran à Bagdad, Iraj Masjidi.

Lors de la rencontre, Saleh a appelé à baisser la tension dans la région, tout en soulignant les intérêts communs de l’Irak et de l’Iran dans la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme.

« L’Irak n’acceptera d’être le point de commencement d’aucun acte portant atteinte à ses voisins ou attisant la tension dans la région » a-t-il déclaré.

Quelques jours auparavant, le président américain Donald Trump avait annoncé l’intégration des Gardiens de la révolution iranienne dans la liste des organisations terroristes.

« Les Gardiens de la révolution sont le principal moyen utilisé par le gouvernement iranien pour diriger et mettre en œuvre la campagne de terrorisme à l’échelle mondiale » avait écrit la Maison Blanche dans un communiqué.

Sur ce, le Haut conseil de la sécurité nationale iranienne avait fait savoir que la Centcom avait été inscrite dans la liste des organisations terroristes.

 



SUR LE MEME SUJET