L’ONU adopte une résolution condamnant Israël

Sur les 47 membres du conseil, 15 se sont abstenus, 8 (Australie, Autriche, Brésil, Bulgarie, Tchéquie, Fiji, Hongrie et Ukraine) ont voté contre et 23 ont voté en faveur du projet de résolution.

L’ONU adopte une résolution condamnant Israël

 

Le Conseil des droits de l’Homme des Nations Unies a adopté la résolution condamnant Israël et renforçant la présence du Haut-commissariat des Nations Unies pour les droits de l’Homme sur les terres palestiniennes sous occupation.

Le projet de résolution soumis au conseil par le Bahreïn, la Bolivie, Cuba, le Pakistan, le Sénégal, le Venezuela, le Zimbabwe et la Palestine, a été adopté au dernier jour de la 40e session du conseil à Genève.

Sur les 47 membres du conseil, 15 se sont abstenus, 8 (Australie, Autriche, Brésil, Bulgarie, Tchéquie, Fiji, Hongrie et Ukraine) ont voté contre et 23 en faveur du projet de résolution.

Le conseil a dit accueillir avec préoccupation le rapport élaboré en février par la Commission d’enquête indépendante sur les manifestations à Gaza en 2018, selon lequel les violations perpétrées par les soldats israéliens lors des manifestations pacifiques organisées dans le cadre de la Marche du Grand Retour en 2018 à Gaza, peuvent constituer des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité.

Le conseil a également appelé à traduire en justice les auteurs israéliens des violations des droits de l’Homme qui ont fait usage d’une force illégale et excessive.

Par cette résolution, le conseil condamne, entre autres, les violations des droits de l’Homme sur les terres palestiniennes sous occupation, y compris à Jérusalem-Est, et se dit terrifié par les destructions, les morts et les souffrances humaines.



SUR LE MEME SUJET