L’organisation terroriste séparatiste YPG/PKK demande aux États-Unis de ne pas se retirer de Syrie

Joseph Votel a fait savoir que l’organisation terroriste séparatiste YPG/PKK qui utilise le nom de FDS (forces démocratiques syriennes), leur avait demandé de ne pas se retirer de la Syrie, mais qu’il n’y avait pas un tel choix actuellement.

1148035
L’organisation terroriste séparatiste YPG/PKK demande aux États-Unis de ne pas se retirer de Syrie

Le patron du Commandement Central américain, le CENTCOM, le général Joseph Votel a fait savoir que l’organisation terroriste séparatiste YPG/PKK qui utilise le nom de FDS (forces démocratiques syriennes), leur avait demandé de ne pas se retirer de la Syrie mais qu’il n’y avait pas un tel choix actuellement.

Selon les médias américains, le patron du Commandement Central américain, le CENTCOM, le général Joseph Votel s’est entretenu sur une base militaire américaine avec Sahin Cilo du nom de code Mazlum Kobani, membre de l’organisation terroriste séparatiste PKK recherché par la Turquie et qualifié de ‘commandant des FDS’ par la coalition anti-Daesh guidée par les États-Unis.

Le terroriste du PKK, Cilo, a demandé aux Etats-Unis un soutien aérien et sur le terrain.

Votel a fait une déclaration à la presse au terme de son entretien avec Cilo.

« Nous savons bien entendu ce qu’ils attendent de notre part. Toutefois, ce n’est pas ce que nous projetons actuellement », a-t-il affirmé.

Les journalistes ont demandé à Votel si les États-Unis songeaient ou non laisser des soldats en Syrie.

« Laisser ou non des soldats américains n’est pas la question. Nous avons regardé ce que les forces de la coalition sont capables de faire », a-t-il dit.

Votel a, par ailleurs, précisé qu’ils étaient en train d’appliquer les consignes de retrait ordonnées par le président des États-Unis Donald Trump au mois de décembre.

 



SUR LE MEME SUJET