« Décision de Trump sur le retrait américain de Syrie, une claque pour Israël » (presse israélienne)

Selon une information de la télévision israélienne Canal 10, Tel Aviv est déçu de la décision américaine de quitter la Syrie, estimant que cette initiative est une victoire pour la Russie, l’Iran et le Hezbollah.

1111616
« Décision de Trump sur le retrait américain de Syrie, une claque pour Israël » (presse israélienne)

 

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu aurait essayé de convaincre le président américain Donald Trump à renoncer à sa décision de retirer ses soldats de Syrie avant qu’il annonce sa décision.

Selon une information de la télévision israélienne Canal 10, Tel Aviv est déçu de la décision américaine de quitter la Syrie, estimant que cette initiative est une victoire pour la Russie, l’Iran et le Hezbollah.

« C’est une claque pour Israël » rapporte la même source.

Selon la chaine israélienne, la présence américaine dans ce pays était l’unique atout américain de marchandage pour convaincre la Russie à empêcher l’installation de l’Iran en Syrie.

La chaine qui cite un responsable israélien sous couvert d’anonymat, a indiqué que le secrétaire d’Etat américain James Mattis qui a annoncé hier sa démission, a annulé la visite qu’il planifiait la semaine prochaine en Israël.  

La visite annulée devait porter sur l’Iran et la Syrie, selon la même source.

Le Premier ministre israélien Netanyahu qui avait organisé mercredi une conférence de presse peu de temps après l’annonce du retrait américain par le président américain Donald Trump, où il avait affirmé avoir contacté le président Trump et le secrétaire d’Etat Mike Pompeo avant la décision.

Au cours de l’entretien jeudi entre Netanyahu et Trump, les deux hommes avaient discuté de la décision américaine de retirer ses soldats en Syrie et procédé à des échanges de vue afin de renforcer la coopération entre Israël et les Etats-Unis contre l’Iran.



SUR LE MEME SUJET