Syrie: le retrait des armes lourdes par les opposants à Idlib, touche à sa fin

Dans le cadre de l'accord de Sotchi, passé entre la Turquie et la Russie, le processus de démilitarisation des lignes de front dans la zone de désescalade d'Idleb en Syrie arrive à son terme.

1064496
Syrie: le retrait des armes lourdes par les opposants à Idlib, touche à sa fin

Dans le cadre de l'accord de Sotchi, passé entre la Turquie et la Russie, le processus de démilitarisation des lignes de front dans la zone de désescalade d'Idleb en Syrie arrive à son terme.

Selon les informations obtenues, lundi, par les correspondants d'Anadolu présents sur le terrain en Syrie, les forces armées d'opposition à Idleb poursuivent avec vigueur, le retrait des armes lourdes du front qui les oppose aux forces du régime et leurs affidés soutenus par l'Iran.

D'après les autorités turques, qui coordonnent le processus de retrait sur place, le retrait total des armes lourdes de la ligne de front sera achevé dans la journée de lundi.

Par ailleurs, les forces armées turques ont acheminé des armes et véhicules blindés au niveau des lignes démilitarisées en prévision des patrouilles qui y débouteront, comme prévues par l'accord de Sotchi.

En outre, selon les Casques blancs, une organisation de défense civile qui agit en faveur des populations civiles en Syrie, les forces du régime, en totale violation de l'accord, poursuivent leurs attaques dans des secteurs situés à l'intérieur de la zone de désescalade d'Idleb.

Le président turc, Recep Tayyip Erdogan, et son homologue russe, Vladimir Poutine, sont parvenu à un accord sur Idleb, le 17 septembre, lors d'une rencontre qui s'est déroulée dans la station balnéaire de Sotchi en Russie. 

L'accord en question prévoit notamment le maintien du cessez-le-feu dans la zone de désescalade d'Idleb et la création d'une zone démilitarisée afin d'y préserver les civils.

AA



SUR LE MEME SUJET