ONU: 8 pays européens et le groupe arabe condamnent la démolition israélienne de Khan Al-Ahmar

Le groupe arabe a salué "la position de principe" des pays de l'UE

1053960
ONU: 8 pays européens et le groupe arabe condamnent la démolition israélienne de Khan Al-Ahmar

Huit États membres de l'Union européenne (UE) ont condamné, jeudi soir, la poursuite par Israël de la colonisation dans les territoires palestiniens occupés et son intention de démolir le village de Khan Al-Ahmar, à Jérusalem.

C’est ce qui ressort des déclarations faites par le Représentant permanent des Pays-Bas auprès de l’Organisation des Nations Unies (ONU) Karel van Oosterom.

Celui-ci s’est adressé aux journalistes devant la salle du Conseil de sécurité, peu avant le début de la session prévue pour discuter de la situation dans les territoires palestiniens.

Van Oosterom était entouré de ses collègues représentants des sept autres États membres de l'UE et du Conseil de sécurité de l'ONU: la Suède, l’Italie, le Royaume-Uni, la France, la Pologne, l’Allemagne et la Belgique.

L'ambassadeur néerlandais a souligné la position ferme de l'UE sur la colonisation israélienne illégale dans les territoires palestiniens occupés, et son rejet des plans israéliens pour démolir le village de Khan Al-Ahmar.

À son tour, le Représentant permanent d'Oman auprès de l’ONU, Khalifa Al Harthy, dont le pays assure la présidence tournante du Groupe arabe à l’ONU pour le mois de septembre, a exprimé la gratitude des pays arabes envers les pays de l'UE pour leur position de principe.

Al-Harthy a également souligné le rejet et la condamnation de tous les pays arabes de la démolition de Khan al-Ahmar.

"Nous remercions les Etats européens membres du Conseil de sécurité pour leur position de principe", a déclaré le diplomate omanais.

"Nous affirmons notre rejet et notre condamnation de la décision israélienne de démolir Khan Al-Ahmar", a-t-il ajouté.

Le délai fixé par la Haute Cour de justice israélienne pour la démolition de Khan Al-Ahmar à Jérusalem-Est avait expiré le 5 septembre.

Les Palestiniens ont averti que la démolition du village minera la solution à deux Etats. 



SUR LE MEME SUJET