Cisjordanie: Sit-in de journalistes palestiniens dispersé au lacrymogène

Plusieurs journalistes palestiniens ont suffoqué mardi lorsque l'armée israélienne a dispersé un sit-in qu'ils organisaient devant la prison d'Ofer, à l'ouest de Ramallah, en solidarité avec un journaliste détenu

1042964
Cisjordanie: Sit-in de journalistes palestiniens dispersé au lacrymogène

Plusieurs journalistes palestiniens ont suffoqué mardi lorsque l'armée israélienne a dispersé un sit-in qu'ils organisaient devant la prison d'Ofer, à l'ouest de Ramallah, en solidarité avec un journaliste détenu.

L’armée israélienne a utilisé des bombes assourdissantes et des gaz lacrymogènes pour disperser le sit-in convoqué par le Syndicat des journalistes et l’Autorité de radiodiffusion publique palestinienne, en solidarité avec le journaliste Ali Dar Ali, détenu par Israël.

Le correspondant d’Anadolu a rapporté que plusieurs journalistes ont suffoqué pour avoir inhalé des gaz lacrymogènes. Les blessés ont été été traités sur le terrain.

Le chef du Syndicat des journalistes palestiniens, Nasser Abu Bakr, le superviseur des médias officiels, Ahmad Assaf, et des dizaines de journalistes palestiniens ont participé à la manifestation.

Dans un discours prononcé à l'occasion, Abu Bakr a fustigé "les assauts israéliens continus contre la presse palestinienne, qui visent à dissimuler les crimes d'Israel contre le peuple palestinien".

"Nous continuerons de travailler avec la Fédération internationale des journalistes et les organisations de défense des droits de l'homme pour tenir Israël responsable et libérer les journalistes détenus", a-t-il lancé.

L’armée israélienne a arrêté le journaliste Dar Ali le 15 août. Il est accusé d’incitation à la violence contre les soldats israéliens.

 

 

AA



SUR LE MEME SUJET