La coalition anti-DAESH avoue la coopération des soldats français avec les terroristes du PKK/YPG

La coalition internationale anti-DAESH conduite par les Etats-Unis a avoué la collaboration des soldats français avec l’organisation terroriste et séparatiste PKK/YPG qui constitue l’épine dorsale des Forces démocratiques syriennes (FDS)

994063
La coalition anti-DAESH avoue la coopération des soldats français avec les terroristes du PKK/YPG

La coalition internationale anti-DAESH conduite par les Etats-Unis a avoué la collaboration des soldats français avec l’organisation terroriste et séparatiste PKK/YPG qui constitue l’épine dorsale des Forces démocratiques syriennes (FDS) dans le village Dashicha en Syrie.

Une photo prise au cours d’une attaque d’obus des soldats français contre l’organisation terroriste DAESH a été partagée sur le compte Twitter officiel de la coalition.

Selon l’explication sous la photo, la deuxième étape de « l’Opération de reprise » lancée le 3 juin dans certaines régions à la frontière irako-syrienne, a été exécutée avec le soutien des soldats français et des cibles (appartenant à DAESH) dans le village Dashicha et aux alentours, ont été frappées.

Ainsi, la Coalition a avoué le combat des forces spéciales dans les rangs des FDS dont l’épine dorsale est constituée de l’organisation terroriste et séparatiste PKK/YPG.

L’Agence Anadolu avait annoncé le 30 mars que plus de 70 soldats des forces spéciales françaises opéraient dans les rangs des éléments terroristes et séparatistes du PKK/YPG en Syrie, sous le toit de la coalition internationale.



SUR LE MEME SUJET