Cisjordanie occupée: plan israélien pour légaliser 7000 unités coloniales

Les autorités israéliennes envisagent de légaliser 7000 unités résidentielles, dans les colonies de la Cisjordanie occupée, a rapporté le journal « Israel Hayom », vendredi

964039
Cisjordanie occupée: plan israélien pour légaliser 7000 unités coloniales

Les autorités israéliennes envisagent de légaliser 7000 unités résidentielles, dans les colonies de la Cisjordanie occupée, a rapporté le journal « Israel Hayom », vendredi. 

Une équipe juridique gouvernementale a mis en place un plan qui vise à légaliser près de 7000 unités coloniales, sur instructions du Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahu, et à la demande du ministre de l’Education, Naftali Bennett (chef du parti le Foyer juif), a souligné le journal israélien. 

Ces unités risquent d’être démolies ou évacuées, selon les autorités israéliennes, vu qu’elles ont été construites sans autorisation. 

Le Cabinet israélien avait décidé, il y a une année, de former une équipe pour mettre en vigueur le plan en question, afin d’éviter le risque de démolition ou d’évacuation des unités coloniales qui n’ont pas été légalisées. 

Les recommandations de l’équipe juridique ont été transmises, dans un rapport de 200 pages, aux ministres de la Justice, Ayelet Shaked, de la Défense, Avigdor Liberman, et de l’Agriculture, Uri Ariel, ainsi qu’au Procureur général, Avichaï Mandelblit. 

Une partie des unités coloniales ont été construites sur des terres, déclarées par Israël comme propriété de l’Etat, il y a près de 20 ans. 

Cependant, la Direction civile (autorité militaire israélienne qui gère les affaires des civils palestiniens) a annoncé, après vérification, qu’une partie de ces terres ne font pas partie du territoire de l’Etat. 

Ainsi, plusieurs quartiers coloniaux en Cisjordanie sont considérés comme étant illégaux, a indiqué le journal israélien. 

L’équipe juridique gouvernementale a recommandé de régler cette situation et de légaliser les constructions coloniales. Cette solution a été adoptée par Mandelblit. 

En ce qui concerne les avant-postes établis sur « le territoire de l’Etat » mais dont la situation ne pourrait pas être réglée, l’équipe juridique a recommandé de placer ces avant-postes dans des sites proches des colonies légales et reconnues. 

Depuis l’occupation israélienne de la Cisjordanie (dont Jérusalem), en 1967, Israël a construit des dizaines de colonies, habitées par près de 500 mille colons. 

La colonisation représente le principal obstacle qui entrave la reprise des négociations de paix entre les deux parties. Ces négociations sont suspendues depuis avril 2014.

AA



SUR LE MEME SUJET