Les soldats israéliens blessent 13 Palestiniens à Gaza et en Cisjordanie.

De nouvelles manifestations ont été organisées après la répression sanglante de l’armée israélienne contre des manifestants pacifistes vendredi à Gaza

941867
Les soldats israéliens blessent 13 Palestiniens à Gaza et en Cisjordanie.

Le peuple de Gaza a inhumé les 17 Palestiniens tués par les soldats israéliens lors de la répression sanglante de la manifestation organisée vendredi. Cette répression a été un des plus grands massacres vécus à Gaza ces dernières années.

De ce fait, la colère était présente chez les Palestiniens qui se sont rassemblés à nouveau pour manifester en Cisjordanie et à Gaza.

Par ailleurs, une manifestation a été organisée par l’Association de la jeunesse de l’Anatolie à Istanbul devait le consulat général d’Israël.

Scandant des slogans contre Israël, les manifestants ont notamment critiqué l’insuffisance de réaction des pays islamiques à l’égard d’Israël.

 Entre-temps, l’Etat palestinien a décrété un jour de deuil samedi. Les commerces ont apporté leur soutien en fermant leur boutique.

Le chef d’Etat palestinien Mahmoud Abbas avait appelé les Nations Unies à passer à l’action pour protéger le peuple palestinien. Malgré la réunion d’urgence du Conseil de sécurité de l’ONU réalisée vendredi soir à la demande du Koweït, les pays ne sont pas parvenus à un accord sur une déclaration commune.

Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, s’était dit favorable à une enquête indépendante et transparente concernant le massacre de vendredi.



SUR LE MEME SUJET