Iran: neuf morts lors de manifestations nocturnes

Au total, 26 personnes sont mortes depuis jeudi, le premier jour des manifestations

Iran: neuf morts lors de manifestations nocturnes

Les manifestations contre la crise économique et le chômage en Iran se répandent dans les autres villes du pays.

Neuf personnes sont mortes dans les actes qui se sont produits dans la nuit de lundi à mardi en Iran.

Au total, 26 personnes sont mortes depuis jeudi, le premier jour des manifestations.

Un policier est mort et trois autres ont été blessés par des tirs de manifestants anti-régime dans la ville de Najafabad rattachée à Ispahan.

Selon l’agence de presse de l’association des jeunes journalistes (YJC) rattachée à l’établissement de Radio-Télévision d’Iran, un manifestant a tiré sur les policiers avec un fusil de chasse. Un policier est mort, trois autres ont été blessés.

Les manifestants ont incendié un point de contrôle de la police routière à Kermanshah.

Les manifestations avaient été lancées par un groupe rassemblé sans l’invitation d’un quelconque parti politique, jeudi, dans la ville de Mechhed afin de protester contre la situation économique de l’Iran. Les manifestations ont pris la tournure d’actes de protestation anti-régime et se sont répandues dans plusieurs villes du pays.

La télévision publique iranienne a annoncé que des manifestants armés ont tenté de s’emparer de commissariats et de bases militaires, leurs actes ont été contrecarré par les forces de l’ordre.

Près de 400 personnes ont été placées en garde à vue en Iran, l’accès à Internet a été limité dans certaines régions du pays.

Le président iranien, Hassan Rohani, a appelé la population civile à répondre aux manifestants au lieu des forces de l’ordre.

« Les critiques et manifestations ne sont pas une menace mais une opportunité. Le peuple iranien répondra aux émeutiers et fauteurs de troubles. Notre nation s’occupera de cette minorité qui scande des slogans contraires à la loi et aux demandes du peuple et rabaisse les valeurs de la révolution » a-t-il déclaré.

 



SUR LE MEME SUJET