104.000 personnes torturées et tuées en Syrie entre mars 2011 et septembre 2017

Parmi ces personnes figurent des enfants et des femmes

837177
104.000 personnes torturées et tuées en Syrie entre mars 2011 et septembre 2017

Le réseau syrien des droits de l’Homme (RSDH) a fait savoir que 104.000 personnes avaient été torturées puis tuées entre mars 2011 et septembre 2017 en Syrie.

Selon le réseau, parmi ces personnes figurent 13.000 enfants et 57 femmes.

Dans son rapport, le RSDH note également que 106.727 personnes ont été arrêtées entre mars 2011 et février 2017, mettant l’accent sur le fait que 90,15% d’entre elles, soit 85.036 personnes, ont été portées disparues par la suite.

Depuis le 23 janvier 2017, date à laquelle le processus d’Astana a été lancé, au moins 5.024 personnes ont été arrêtées et 5.027 autres ont été portées disparues.

Le RSDH pointe le régime syrien pour 87% des arrestations. Il appelle notamment les Nations Unies et les pays garants du processus d’Astana à fonder un comité de suivi pour mettre la lumière sur le sort des personnes disparues et celui des 86.000 personnes détenues par le régime syrien.  



SUR LE MEME SUJET