Le Mufti d’al-Quds appelle les Palestiniens à accomplir la prière hebdomadaire à al-Aqsa

La police israélienne a interdit cheikh Mohammed Hussein d’accéder à la mosquée

770736
Le Mufti d’al-Quds appelle les Palestiniens à accomplir la prière hebdomadaire à al-Aqsa

Cheikh Mohammed Hussein, Mutfi d’al-Quds, a appelé les Palestiniens à accomplir la Prière hebdomadaire dans la mosquée al-Aqsa en dépit de la décision israélienne de fermer la mosquée.

Cheikh Hussein est arrivé à Bab al-Asbat (Porte des Lions), une des portes de la vieille ville d’al-Quds proche de la mosquée d’al-Aqsa. Cependant, la police israélienne l’a empêché d’accéder à la mosquée.

Dans une déclaration faite aux journalistes, le Mutfi a lancé « J’appelle les fidèles à affluer et à prier dans la mosquée al-Aqsa. C’est un lieu de culte musulman et les autorités de l’occupation israélienne bne sont pas en droit d’interdire la prière ».

« La fermeture de la mosquée devant les fidèles est une mesure que l’on condamne et rejette, il faut permettre aux fidèles de pouvoir prier », a-t-il poursuivi.

Des témoins oculaires ont rapporté à Anadolu que la police israélienne a fermé les portes de l’ancienne ville et la mosquée d’al-Aqsa et qu’elle empêche les fidèles d’arriver au lieu de culte.

Selon Cheikh Ikrima Sabri, imam et prédicateur de la sainte mosquée d’al-Aqsa a, dans une déclaration faite, à l’agence Anadolu, indiqué que la première interdiction de la Prière hebdomadaire remonte à l’année 1969, au lendemain de l’incendie de la mosquée par l’australien Denis Michael Rohan le 21 août de la même année.

Israel avait occupé la ville de Jérusalem-Est en 1967.

La police israélienne avait indiqué avoir interdit la Prière hebdomadaire à la mosquée d’al-Aqsa aujourd’hui et la fermeture des portes du lieu de culte jusqu’à nouvel ordre.

Dans un communiqué rendu public, vendredi, et dont Anadolu a eu copie, la police israélienne a souligné que « le chef de la police israélienne à Jérusalem Yoram Halevy a décidé de fermer les portes de la mosquée ».

« De même, il a été décidé d’évacuer l’enceinte d’al-Aqsa », poursuit le communiqué.

«Il a également été décidé de ne pas accomplir la Prière hebdomadaire dans l’enceinte d’al-Asa ce qui signifie que la mosquée est fermée jusqu’à nouvel ordre », insiste le communiqué de la police israélienne.

Cependant, le cabinet du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a dans un communiqué rendu public, vendredi, et dont Anadolu a eu copie, que la fermeture a été décidée pour une journée seulement.

Par ailleurs, Firas al-Dis, chargé de l’information à la Direction des Wakfs islamiques dans la ville d’al-Quds, a indiqué que la police israélienne séquestre les gardiens de la mosquée depuis plusieurs heures. 

 

 

 

 

 

 

 

 

AA



SUR LE MEME SUJET