L’Arabie saoudite, les Emirats arabes unis et Bahreïn défendent le blocus contre le Qatar

L’Arabie saoudite, les Emirats arabes unis et Bahreïn défendent le blocus dans une déclaration conjointe

754572
L’Arabie saoudite, les Emirats arabes unis et Bahreïn défendent le blocus contre le Qatar

L’Arabie saoudite, les Emirats arabes unis et Bahreïn ont diffusé une déclaration commune et défendu que le blocus contre le Qatar était un droit de souveraineté en vue de protéger la sécurité nationale.

Les représentants aux Nations Unies des trois pays ont ainsi déploré dans une déclaration conjointe les propos du haut-commissaire des droits de l’Homme pour l’ONU Zeid Ra'ad Al Hussein qui s’était dit « inquiet des impacts que peut engendrer la rupture des relations diplomatiques et économiques avec le Qatar sur les droits de l’Homme ».

« La rupture des relations avec le Qatar est un droit de souveraineté et vise à protéger la sécurité nationale des pays concernés contre toute menace de terrorisme et d’extrémisme » poursuit la déclaration, précisant qu’une série de mesures avait été prise pour tenir compte des milieux affectés par le blocus.

Les parties se sont notamment dites prêtes à travailler avec les autorités concernées pour « la protection de la sécurité, la lutte antiterroriste et la garantie de la prospérité des peuples de la région ».

Mercredi, Hussein s'était ému d'apprendre "que l’Arabie saoudite et Bahreïn menacent d'emprisonner et d'infliger des amendes aux personnes qui expriment de la sympathie pour le Qatar ou leur opposition à l'action de leur propre gouvernement". Il s'agirait d'"une claire violation du droit à la liberté d'expression et d'opinion", avait-il dit. (TRT avec AFP)



SUR LE MEME SUJET