Au Yémen, plus de 17 millions de personnes ne savent pas s’ils vont pouvoir manger un repas de plus

La famine d'une part, le choléra de l'autre, les Yéménites sont dans un besoin urgent d'aides humanitaires

Au Yémen, plus de 17 millions de personnes ne savent pas s’ils vont pouvoir manger un repas de plus

Les Nations unies ont indiqué qu’au Yémen, pays au bord de la famine, plus de 17 millions de personnes ne savent pas s’ils vont pouvoir manger leur prochain repas.

Dans un point de presse quotidien, le porte-parole du secrétaire général de l’ONU Stephane Dujarric a attiré l’attention sur la situation humanitaire au Yémen, précisant qu’une des pires crises de famine du monde était vécue actuellement dans ce pays.

D’après Dujarric, deux tiers de la population ont un besoin urgent d’aides humanitaires. Et pour aggraver la situation, l’épidémie de choléra sévit toujours dans le pays.

L’organisation mondiale de la Santé avait annoncé que 942 personnes avaient perdu la vie en raison du choléra au Yémen.



SUR LE MEME SUJET