Qatar: Tentatives de piratages du site web de la télévision officielle

"Le site web a été temporairement fermé pour des raisons de sécurité, et les autorités compétentes ont ouvert une enquête à ce sujet", affirme la presse locale

749713
Qatar: Tentatives de piratages du site web de la télévision officielle

Le Qatar a annoncé, jeudi, avoir déjoué une tentative de piratage ayant ciblé le web de sa télévision officielle, et ce, près de deux semaines après le piratage du site de l’agence de presse qatarie, et la diffusion de fausses nouvelles attribuées au dirigeant du pays, l’Emir Tamim bin Hamad.

L'agence de presse officielle du Qatar (QNA) a indiqué que le site de la télévision nationale a été la cible de tentatives de piratage, qui ont été déjouées.

« Le site web a été temporairement fermé pour des raisons de sécurité, et les autorités compétentes ont ouvert une enquête à ce sujet », a noté la même source.

Les autorités qataries avaient annoncé, hier mercredi, les résultats préliminaires des enquêtes sur le piratage qui avait ciblé, le 23 mai dernier, l’agence de presse officielle, et ses comptes affiliés sur les réseaux sociaux.

« Tous les résultats de l'enquête seront annoncés au cours d'une conférence de presse au ministère de l'Intérieur, dès que les enquêteurs auront achevé leur mission », a déclaré le ministère de l'Intérieur.

De son côté, le réseau Al-Jazeera a annoncé que ses sites web et ses plateformes numériques sont actuellement la cible de tentatives de piratage permanentes

L’Arabie Saoudite, les Emirats, Bahreïn, l’Egypte, le Yémen, la Mauritanie et les Comores ont annoncé la rupture des relations diplomatiques avec Doha, l’accusant de «soutenir le terrorisme».

Le Qatar a réfuté ces accusations et s’est dit victime d’une campagne de diffamation. Il a également accusé ses voisins du Golfe de chercher à le «mettre sous tutelle».

 


AA


Mots-clés: #Al-Jazeera

SUR LE MEME SUJET