Israël recrute 6 mille ouvriers chinois

Pékin refuse que ses ressortissants travaillent dans les colonies en Cisjordanie et à Jérusalem-Est, selon des médias israéliens

719352
Israël recrute 6 mille ouvriers chinois

Six mille ouvriers chinois du bâtiment seront recrutés en Israël. C’est ce qu’ont convenu les gouvernements israélien et chinois, selon des médias israéliens. 

Le journal israéliens « Yediot Aharonot » a rapporté sur son site Internet que la Chine a formulé la condition que ses ressortissants ne soient pas appelés à travailler dans les colonies en Cisjordanie et à Jérusalem-Est. 

Le journal cite le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Emmanuel Nahshon, affirmant que l'accord prévoit la mise à la disposition des ouvriers des lieux de travail convenables, où leur sécurité et bien-être seraient assurés. 

Pour sa part, la radio publique israélienne (officiel), a indiqué que six mille travailleurs seront embauchés dans une première phase, soulignant que ce nombre sera porté à vingt mille au cours de l'année. 

La Chine invoque des « raisons politiques » pour justifier son refus que ses ressortissants travaillent dans les colonies en Cisjordanie et à Jérusalem, a noté la radio.

AA



SUR LE MEME SUJET