L’ONU met en garde contre une "catastrophe humanitaire imminente" dans 4 villes syriennes

"Quelques 60 000 personnes sont piégées dans un cycle de violences et de privations, où la malnutrition et le manque de soins médicaux appropriés sont la norme." (Responsable onusien pour la Syrie)

672395
L’ONU met en garde contre une "catastrophe humanitaire imminente" dans 4 villes syriennes

Les Nations unies ont mis en garde, mardi contre « une catastrophe humanitaire imminente » dans quatre villes assiégées en Syrie, appelant le gouvernement syrien à permettre immédiatement la livraison d’aides humanitaires à quelques 60 000 personnes dans le besoin.

« Soixante mille personnes innocentes sont piégées dans un cycle de violences et de privations, où la malnutrition et le manque de soins médicaux appropriés sont la norme » a déploré le coordinateur résident des Nations unies pour les affaires humanitaires en Syrie, Ali Al-Za’tari, dans un communiqué.

« La situation annonce une catastrophe humanitaire imminente. Le principe d’accès libre vers les personnes en besoin doit être appliqué maintenant et sans demandes répétées. » a-t-il plaidé.

Notant que c'était en novembre dernier la dernière fois que l’ONU a pu accéder aux villes d’Al-Zabadani, Al-Fu’ah, Kafraya et Madaya, Al-Za’tari a déclaré que « le siège injuste et totalement injustifié est aggravé par un arrangement ‘’d’un prêté pour un rendu’’ entre les quatre villes, ce qui rend l’accès humanitaire sujet à des négociations difficiles, non basées sur des principes humanitaires ».

« Cela a empêché des cas médicaux de recevoir les traitements appropriés et d’être évacués. Les habitants sont dans une situation de besoin urgent et ils ne peuvent attendre plus longtemps. Nous devons agir maintenant » a appelé Al-Za’tari.

 

AA


Mots-clés: #ONU , #Nations unies , #Syrie

SUR LE MEME SUJET