Pourparlers d’Astana : Mécanisme conjoint tripartite pour contrôler le cessez-le feu en Syrie

La Turquie, la Russie et l'Iran conviennent de mettre en place un mécanisme chargé d’assurer conjointement l’application du cessez-le-feu en Syrie

658053
Pourparlers d’Astana : Mécanisme conjoint tripartite pour contrôler le cessez-le feu en Syrie

La Turquie, la Russie et l'Iran ont convenu, durant les pourparlers de paix en cours dans la capitale kazakhe, Astana, d’un mécanisme conjoint destiné à se prémunir des violations du cessez-le-feu en Syrie, a déclaré à l'Agence Anadolu une source participant aux négociations.

La source, qui a requis l'anonymat, n’étant pas autorisée à faire des déclarations aux médias, a déclaré que les trois pays mettront en place un mécanisme chargé d’assurer conjointement l’application du cessez-le-feu.

En outre, les pays impliqués dans le mécanisme useront de leur influence sur les parties, pour inciter les contrevenants à mettre fin à leurs attaques, a ajouté la source.

Le mécanisme tripartite devrait être mentionné dans la déclaration finale, qui sera publiée au terme des pourparlers.

Les pourparlers de paix visant à mettre fin au conflit syrien sont entrés dans leur deuxième jour, mardi dans la capitale du Kazakhstan, Astana.

Les négociations se concentrent notamment sur l'extension du cessez-le-feu qui est entré en vigueur le 30 décembre 2016, avec la garantie de la Turquie, qui soutient l'opposition, de la Russie et l'Iran, qui soutiennent le régime de Bashar al-Assad.

Les représentants du régime syrien, des factions de l’opposition armée, de la Russie, de la Turquie, de l'Iran, ainsi que l'envoyé spécial de l'ONU en Syrie, Staffan de Mistura, et l'ambassadeur des Etats-Unis au Kazakhstan, George Krol, se sont rassemblés à l'hôtel Rixos aux alentours de 10h30 heure locale (04:30GMT ).

Le représentant de Damas à l'ONU, Bashar al-Jaafari, dirige la délégation du régime syrien. La délégation turque est dirigée par le sous-secrétaire adjoint du ministère des Affaires étrangères, Sedat Onal. Quant à la délégation russe, elle est dirigée par l'envoyé spécial Alexander Lavrentiev et le vice-ministre des Affaires étrangères Mikhail Bogdanov.

Le vice-ministre iranien des Affaires étrangères, Hossein Jaberi Ansari, participe également aux pourparlers.

La réunion devrait durer jusqu'à mardi soir, a déclaré le ministère kazakh des Affaires étrangères. Toutefois, elle pourrait être prolongée si nécessaire.

 

AA



SUR LE MEME SUJET