Les savants musulmans mettent en garde contre le transfert de l’ambassade américaine à Jérusalem

L’Union internationale des Savants musulmans a réagi aux déclarations de Donald Trump, qui avait promis lors de sa campagne électorale de déménager l’ambassade américaine à Jérusalem

656649
Les savants musulmans mettent en garde contre le transfert de l’ambassade américaine à Jérusalem

L’Union internationale des Savants musulmans (UISM) a alerté, samedi, sur les conséquences de transférer l’ambassade américaine en Israël de Tel Aviv à Jérusalem, comme l’avait annoncé auparavant le nouveau président des Etats-Unis, Donald Trump.

Dans un communiqué publié samedi, l’organisation a exhorté le monde musulman à accomplir son devoir envers la cause palestinienne, demandant, par la même, aux organisations internationales d’agir pour protéger les droits des Palestiniens.

L’UISM a fait part de son regret concernant le déchirement et les tiraillements dans le monde musulmans. Une situation qui a suscité les convoitises des puissances malintentionnées et servi d’occasion, à certains, pour affaiblir la nation.

«Les intellectuels, les savants et les leaders musulmans n’accepteront jamais que l’ambassade américaine [en Israël] soit transférée à Al-Quds Al-Sharif», affirme le communiqué.

Une pareille décision ne ferait que semer le conflit et la discorde. Elle offrirait aussi un argument de taille aux intégristes et raviverait la haine de ceux qui violent les droits des Palestiniens, selon le même document.

L’UISM a également dénoncé les homicides, les arrestations arbitraires, les démolitions de maisons et toutes les agressions et les injustices infligées aux Palestiniens par les forces d’occupation, aussi bien à Jérusalem que dans le reste de la Palestine.

Face à cela, l’organisation a appelé les chefs et les peuples musulmans à se mobiliser pour «leurs causes, notamment celle de Jérusalem et de la Palestine, première cause du monde musulman».

L’UISM s’est, par ailleurs, adressé au «monde libre» et aux «gouvernements qui croient en la paix», leur demandant d’accomplir leur devoir humanitaire et politique envers les causes du monde musulman, notamment celle de la Palestine.

L’organisation a conclu en rappelant que l’injustice ne peut être que funeste pour l’humanité, soulignant que «la nation musulmane, même si elle s’affaiblit, ne meurt jamais». 

AA



SUR LE MEME SUJET