Netanyahu : L’administration Obama est derrière la résolution contre les colonies israéliennes

-"Nous ne doutons pas que l'administration Obama a pris l'initiative de faire passer cette résolution, et l’a soutenue"», affirme le Premier ministre israélien à l'ouverture de la réunion hebdomadaire de son gouvernement

637487
Netanyahu : L’administration Obama est derrière la résolution contre les colonies israéliennes

Le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahu, a accusé le président américain, Barack Obama, d'être derrière la résolution du Conseil de sécurité des Nations unies, opposée aux colonies israéliennes dans les territoires palestiniens occupés.

Netanyahu a déclaré, lors d'un discours prononcé à l'ouverture de la réunion hebdomadaire du gouvernement israélien, dimanche: «Nous ne doutons pas que l'administration Obama a pris l'initiative de faire passer cette résolution, et l’a soutenue ».

«Cela est en contradiction flagrante avec la politique américaine traditionnelle, qui s’est engagée à ne pas tenter d’imposer les termes d'un règlement définitif au Conseil de sécurité », a-t-il ajouté.

Il a poursuivi: «le président Obama s’était lui-même clairement engagé, en 2011, à ne pas prendre de telles initiatives ».

Le Conseil de sécurité des Nations unies a adopté, vendredi dernier, une résolution appelant à mettre fin immédiatement et totalement à la colonisation dans les territoires palestiniens occupés.

Les États-Unis n'ont pas utilisé leur droit de veto contre la résolution, et se sont abstenus de voter.

Netanyahu a qualifié la résolution de «déséquilibrée, et très hostile à l'Etat d'Israël », relevant qu’elle a été adoptée « de manière inappropriée par le Conseil de sécurité ».

«Nous ferons tout le nécessaire pour éviter à Israël les conséquences de cette résolution honteuse. J’appelle les ministres à agir de manière responsable, et à faire preuve de sagesse dans leurs paroles et dans leurs actes », a-t-il déclaré.

Netanyahu a souligné avoir demandé au ministère des Affaires étrangères de préparer un plan d’action à l’égard des Nations Unies et d’autres acteurs internationaux, [sans les mentionner explicitement].

«Des différences d'opinion entre les administrations américaines et les gouvernements israéliens sont apparues, au fil des décennies, au sujet des colonies. Cependant, nous avons toujours convenu que le Conseil de sécurité n’est pas le lieu approprié pour résoudre cette question », a-t-il relevé.

Benyamin Netanyahu a noté qu’il a déclaré au Secrétaire d’Etat américain, John Kerry, jeudi dernier [la veille de l’adoption de la résolution], que les amis ne traînent pas leurs amis au Conseil de sécurité.

Le Premier ministre a adressé ses remerciements à ceux qu’il a qualifiés d’amis d'Israël aux Etats-Unis.

«Je me réjouis de travailler avec ces amis et avec la nouvelle administration, qui inaugurera son mandat le mois prochain », a-t-il conclu.

AA



SUR LE MEME SUJET