Syrie - L’absence de coopération de Washington a provoqué la chute de Palmyre (Kremlin)

Dmitri Peskov, porte-parole de la présidence russe animait lundi une conférence de presse à Moscou

629098
Syrie - L’absence de coopération de Washington a provoqué la chute de Palmyre (Kremlin)

Dmitri Peskov, porte-parole du Kremlin, a souligné lundi que l’absence de volonté des Etats-Unis de collaborer avec la Russie en Syrie avait contribué à la reprise par l’organisation terroriste de Daesh de la ville historique de Palmyre dans le Rif de Homs. 

Animant un point de presse, lundi, à Moscou, Peskov a relevé que «la coordination effective des opérations militaires et de la coopération avec d’autres pays, et en premier lieu les Etats-Unis d’Amérique, aurait été de nature à permettre à l’ensemble des parties d’éviter de pareilles attaques ». 

«Mais, Washington a refusé de relancer la coopération avec la Russie », a-t-il cependant lancé. 

Dimanche dernier, l’organisation terroriste a pris le contrôle de Palmyre après la reprise de la ville au début de l’année 2016 par les forces russes et syriennes. 

«Les éléments de Daesh participants à l’attaque de Palmyre ont quitté récemment la ville irakienne de Mossoul ce qui leur a permis de former des groupes relativement nombreux sur le sol syrien », a conclu le porte-parole de la présidence russe. AA



SUR LE MEME SUJET