ONU:Nous n’accepterons pas qu’Alep connaisse un massacre similaire à ceux du Rwanda et de Srebrenica

L'émissaire spécial de l'ONU avertit concernant l'urgence de la situation à Alep

584411
ONU:Nous n’accepterons pas qu’Alep connaisse un massacre similaire à ceux du Rwanda et de Srebrenica

L’envoyé spécial de l’ONU pour la Syrie, Staffan de Mistura, a affirmé lors d’une conférence de presse jeudi à Genève, qu'il était question d'une situation d’urgence en Syrie, en particulier à Alep.

La suspension des pourparlers russo-américains constitue un échec pour les efforts visant à mettre fin au conflit qui se poursuit depuis plus de 5 ans en Syrie.

"Près de 300 mille civils sont assiégés dans la zone d’Alep, et la plupart d’entre eux ont un besoin urgent d’aides humanitaires", a-t-il ajouté."Nous n’accepterons pas qu’Alep connaisse un massacre similaire à ceux qu’avaient connus le Rwanda et Srebrenica".

De Mistura s’est déclaré disposé à se rendre dans l’est d’Alep pour escorter les combattants et mettre fin aux bombardements. (AA)



SUR LE MEME SUJET