Mechaal réitère le rejet du Hamas de la "légalité d’Israel"

"La résistance est une option stratégique et un droit légitime. Il s’agit d’un devoir national et religieux", souligne avec force le président du Bureau politique du Mouvement palestinien

490890
Mechaal réitère le rejet du Hamas de la "légalité d’Israel"

Khaled Mechaal, président du Bureau politiquedu Hamas, a réitéré le refus de son mouvement de reconnaître la «légalité de l’Etat d’Israël».

Mechaal prononçait une allocution par vidéoconférence au cours d'une conférence intitulée «préservation des constantes », organisée samedi par Hamas, à Gaza, à l’occasion du 68ème anniversaire de la « Nakba ».

« L’occupation n’a aucune légitimité et nous ne reconnaissons cette légalité illusoire », a-t-il soutenu.

« L’imposition de la politique du fait accompli, le déséquilibre des rapports de forces, les politiques sur le terrain et la colonisation n’accordent en aucun cas à Israël la légalité », a-t- il lancé.

« La résistance est une option stratégique et un droit légitime. Il s’agit d’un devoir national et religieux pour libérer l’intégralité du territoire palestinien et établir l’Etat indépendant avec une souveraineté réelle », a-t-il poursuivi.

Mechaal a réitéré «le souci du Hamas à réaliser la réconciliation interpalestinienne et à préserver les principes et constantes, au premier rang desquels figurent le retour des réfugiés à leurs villes et villages ».

Le quinze mai de chaque année, les Palestiniens commémorent la « Nakba » (la catastrophe) qui coïncide avec la proclamation, le 15 mai 1948, de l’Etat d’Israël en application de la résolution onusienne portant partage de la Palestine entre Juifs et Palestiniens.

AA



SUR LE MEME SUJET