Téhéran décide cette année de ne pas envoyer de pèlerins en Arabie saoudite

Téhéran et Riyad qui ont des relations tendues en raison des guerres civiles en Syrie et au Yémen, connaissent maintenant une crise de pèlerinage

489865
Téhéran décide cette année de ne pas envoyer de pèlerins en Arabie saoudite

Téhéran et Riyad qui ont des relations tendues en raison des guerres civiles en Syrie et au Yémen, connaissent maintenant une crise de pèlerinage.

L’Iran a décidé cette année de ne pas envoyer de pèlerins en Arabie saoudite.

La bousculade survenue l’année dernière à Mina avait donné la mort à environ 2.000 pèlerins dont 460 Iraniens.

Téhéran demande à l’Arabie saoudite de renforcer les mesures pour éviter que de tels accidents ne se reproduisent.

Mais selon l’Iran, Riyad néglige ces demandes.

L’Iran défend aussi que l’Arabie saoudite pose des problèmes de visa, de transport et de santé aux pèlerins iraniens.

Par ailleurs l’Arabie saoudite rejette les assertions selon lesquelles elle empêcherait les pèlerins iraniens de remplir leur devoir.

« L’Arabie saoudite n’empêche aucun musulman de venir sur les terres sacrées tant que les règlements et instructions sur le pèlerinage sont respectés » a-t-elle annoncé dans un communiqué.



SUR LE MEME SUJET