Bande de Gaza: le passage de Rafah enregistre les pires chiffres de son histoire

Les autorités égyptiennes ont ouvert le passage de Rafah seulement durant 27 jours en 16 mois.

482587
Bande de Gaza: le passage de Rafah enregistre les pires chiffres de son histoire

Le ministère palestinien de l'Intérieur dans la Bande de Gaza, a déclaré que les autorités égyptiennes ont ouvert le passage de Rafah seulement durant 27 jours en 16 mois.

Le ministère, dirigé par le mouvement Hamas, a indiqué dimanche soir, dans un communiqué dont Anadolu a eu copie, que le point de passage a enregistré les pires chiffres de son activité dans l’histoire, durant les années 2015 et 2016.

Le passage de Rafah a seulement été ouvert durant 3 jours en 2016, contre 24 en 2015, a souligné la même source.

Le ministère a appelé les autorités égyptiennes à ouvrir le passage dans les deux sens de façon permanente aux milliers de cas humanitaires.

Le ministère de la Santé à Gaza avait fait état dans un précédent communiqué, de 30 mille cas humanitaires dans la bande de Gaza, ayant un besoin urgent de franchir le passage de Rafah, dont environ quatre mille malades.

Reliant la Bande de Gaza à l’Egypte, le point de passage de Rafah est fermé quasi-totalement par les autorités égyptiennes depuis le mois de juillet 2013, date de la destitution par l’armée du président Mohamed Morsi.

Le point de passage terrestre de Rafah représente l’unique accès, échappant au contrôle israélien, des Palestiniens de Gaza vers l'extérieur.

Depuis la destitution de l'ex-président égyptien, Mohamed Morsi par l’armée en juillet 2013, l’Egypte a gardé le point de passage de Rafah fermé la majorité du temps, sauf lors de cas exceptionnels et pour des périodes de temps limitées.

La fermeture de ce passage a aggravé la situation humanitaire et les conditions de vie difficiles des quelques 1,9 million d’habitants de la Bande de Gaza qui subissent depuis 2007, un blocus imposé par Israël. (AA)



SUR LE MEME SUJET