4 généraux russes tués sur le mont Turkmène et 1 général iranien à Nichabour

Selon des sources locales, les opposants syriens ont frappé les commandants de haut rang d'Assad et de la Russie

427085
4 généraux russes tués sur le mont Turkmène et 1 général iranien à Nichabour

La Russie qui a annoncé que les « opérations continueraient jusqu'à la défaite des terroristes » en réponse à l'appel au cessez-le-feu des opposants à Genève, a connu un coup dur en Syrie.

4 généraux russes qui menaient un massacre sur le mont Turkmène avec 5 commandants de l'armée d'Assad, ont été tués dans une embuscade des opposants.

La Russie qui vise les civils dont principalement les Turkmènes de Bayirbucak, qui bombarde les hôpitaux, qui détruit les camions d'aides et qui lutte contre les opposants à Assad lors des frappes qu'elle mène depuis plusieurs mois en Syrie, a reçu hier un coup dur des opposants.

Selon des sources locales, les opposants syriens ont frappé les commandants de haut rang d'Assad et de la Russie.

Pendant l'attaque lancée près du village Salma sur le mont Turkmène, les généraux russes ont été pris d'assaut pendant une réunion avec les commandants de l'armée du régime sur de nouveaux plans de massacre.

Ils ont fait exploser le lieu où se déroulait la réunion.

En outre le général Mohsin Kadjariyan des Gardiens de la révolution iranienne a également perdu la vie dans des combats en Syrie.

Il opérait au sein de la brigade Imam Riza à Nichabour.

Les soldats iraniens combattent les opposants avec les forces du régime en Syrie depuis plus de 5 ans.

La guerre civile syrienne a fait depuis le début de son apparition, plusieurs millions de déplacés.

Téhéran a perdu plusieurs personnels militaires jusqu'à présent en Syrie, dont des généraux.

AA- Yeni Safak



SUR LE MEME SUJET