Daesh a utilisé des armes russes contre les soldats turcs à Bach

Les roquettes Katioucha utilisées par Daesh sont de fabrication russe

Daesh a utilisé des armes russes contre les soldats turcs à Bach

Mercredi Daesh a attaqué le camp de formation Bachiqa, près de Mossoul, au nord de l'Irak.

"Le 16 décembre 2015, lors des affrontements entre les terroristes de Daesh et les forces Peshmergas, une partie des roquettes de type Katioucha tirés par l'organisation terroriste Daesh contre les Peshmergas, sont tombés sur le camp de formation Bachiqa où les soldats turcs sont déployés. Quatre soldats turcs ont été blessés,- sans risque de mort,- par ces obus, et transférés immédiatement à l'hôpital de Şırnak. Deux miliciens irakiens sont tombés en martyrs. Une réponse d'envergure a été donnée aux tirs de Daesh. Cette attaque a montré une fois de plus l'importance de la sécurité sur la base. Nous souhaitons un prompt rétablissement aux soldats blessés lors de cette attaque" a indiqué l'Etat-major des armées depuis son site internet.

D'après une information parue sur le site du journal Yeni Şafak, les roquettes Katioucha sont des armes de fabrication russe utilisées lors de la Seconde Guerre mondiale par les Soviétiques contre l'Allemagne nazie. Selon les assertions, soit le régime Assad a fourni ces armes à l'organisation terroriste soit Daesh s'est procuré ces armes depuis les dépôts de l'armée syrienne.

Entre-temps, le chef du gouvernement Ahmet Davutoglu a fait savoir que les forces armées turques se trouvaient en Irak dans le cadre de l'intégrité territoriale et de la souveraineté de l'Irak.
"Jusqu'à ce que les forces légitimes irakiennes prennent le contrôle de la région, la Turquie prendra les mesures nécessaires dans les régions où il est question d'une menace pour sa nation. Les nécessités militaires seront prises en considération. Si les Forces armées doivent entreprendre une démarche dans la région, elles en ont un plein droit" a-t-il souligné.

 


Mots-clés:

SUR LE MEME SUJET