Gaza : 561 enfants, dont 557 Palestiniens, ont perdu la vie

Plus d'enfants tués à Gaza qu'en Syrie, le pays où règne une guerre civile

310249
Gaza : 561 enfants, dont 557 Palestiniens, ont perdu la vie


Ban Ki-Moon, le secrétaire général des Nations Unies, a critiqué Israël au sujet des enfants tués lors de la guerre de Gaza et il l'a appelé à prendre des mesures urgentes afin de ne pas causer d'autres morts.

Le rapport de Ban Ki-Moon sur les enfants forcés à combattre, leur décès, et leur droits violés, a été abordé au sein du Conseil de sécurité des Nations unies.

Selon ce rapport, 561 enfants, dont 557 Palestiniens, ont perdu la vie, et 4.271 autres ont été blessés pendant la guerre de Gaza en 2014.

La même année, la ville de Gaza est devenue la troisième zone de conflit où a été enregistré le nombre d'enfants tués le plus elevé à l'échelle mondiale. De ce point de vue,  plus d'enfants ont été tués à Gaza qu'en Syrie, le pays où règne une guerre civile.

En outre, 7 écoles appartenant à l’ONU ont été bombardées par Israël, dans lesquelles 44 Palestiniens ont péri.

Ban Ki-Moon a appelé Israël à revoir ses politiques et respecter les mesures de sécurité propres aux hôpitaux et écoles.

Ban Ki-Moon avait récemment pris une décision choquante et il n’avait pas mis Israël qui a bombardait des écoles à Gaza dans la liste des pays violant les droits des enfants.

Israël et le Hamas figuraient également dans la liste en projet présenté à Ban Ki-Moon.

Mais à la suite des pressions, Ban Ki-Moon a enlevé Israël et le Hamas de cette liste.


Mots-clés:

SUR LE MEME SUJET