DAESH fait un nouveau massacre: 150 morts à Al-Anbar

Les militants des DAESH ont fait assaut dans un point de contrôle des peshmergas à Kirkuk

226038
DAESH fait un nouveau massacre: 150 morts à Al-Anbar

L'organisation terroriste DAESH a tué 150 personnes dans le village Al-Bagdadi dans la province d'Al-Anbar. Les victimes seraient membres de la tribu sunnite Albou Oubaïdi.

Les attentats à la bombe à Bagdad et Diyala ont fait 9 morts et 34 blessés.

Les militants des DAESH ont fait assaut dans un point de contrôle des peshmergas à Kirkuk.

DAESH aurait également mis le feu dans les bâtiments publics dans la région.

500 conducteurs turcs de poids lourd transportant de la cargaison à Kirkuk, sont mis en attente sur la route Kirkuk-Bagdad en raison de la menace terroriste.

A Rakka en Syrie, les partisans de DAESH ont trainé dans les boulevards, les cadavres de trois soldats qu'ils ont tués brutalement en lynchant.

DAESH a diffusé sur les réseaux sociaux les images qui montrent les cadavres de soldats trainés dans les rues.

Par ailleurs, les préparatifs se poursuivent pour reprendre Mossoul, contrôlé depuis juin 2014 par DAESH.

Un haut responsable du Commandement des Forces Centrales Américaines indique qu'une "force militaire de 25 mille personnes constituée de troupes irakiennes et kurdes" fait des pr"paratifs pour reprendre Mossoul.

Le responsable militaire rapporte qu'une opération serait lancée en avril ou mai pour chasser les militants dont le nombre varie entre mille et deux mille à Mossoul.

D'autre part, les deux pays les plus puissants du Conseil de sécurité de l'ONU ont répondu négativement à la demande présentée pour lever l'embargo d'arme contre la Libye afin qu'une lutte plus efficace soit livrée contre DAESH.

Les Etats-Unis et l'Angleterre précisent qu'il faut d'abord créer un gouvernement d'union nationale pour lever l'embargo contre la Libye.


Mots-clés:

SUR LE MEME SUJET