Les femmes, esclaves sexuelles de l'EIIL

Les femmes sont violées, torturées et offertes aux partisans de l'EIIL, selon Amnesty International

157509
Les femmes, esclaves sexuelles de l'EIIL

Amnesty International a diffusé un rapport atroce sur le sort des femmes au sein de l'EIIL.

Dans son rapport publié après une recherche et des reportages réalisés sur 40 ex-captives de l'EIIL, Amnesty International fait savoir que les femmes au nord de l'Irak sont enlevées, mariées de force, vendues ou offertes aux partisans de l'organisation terroriste.

Toujours selon ce rapport, une partie des femmes enlevées se suicident de peur de se faire violer.
Un nombre important de "ces esclaves sexuelles sont des enfants, des filles âgées de 14, 15 ans ou plus jeunes encore", affirme Donatella Rovera, une responsable d'Amnesty.

"Nombre d'entre elles ont été torturées et traitées comme du bétail. Même celles qui ont réussi à s'échapper restent profondément traumatisées", poursuit Rovera.

Mais les tortures de l'EIIL ne s'arrêtent pas là. Au moins 8 femmes, accusées d'adultère, ont été tuées par lapidation au nord de la Syrie. A Mossoul, en Irak, au moins 10 femmes ont été massacrées pour avoir parlé à voix haute contre l'EIIL.


Mots-clés:

SUR LE MEME SUJET