Marche contre les mesures contre le Covid-19 en Belgique : 3 policiers et 1 manifestant blessés

En Belgique, 3 policiers et 1 manifestant ont été blessés dans la rixe qui a éclaté lors de la manifestation contre le durcissement des mesures (hier) en raison de l'augmentation des cas de nouveaux types de coronavirus (Covid-19).

1736992
Marche contre les mesures contre le Covid-19 en Belgique : 3 policiers et 1 manifestant blessés

 

En Belgique, 3 policiers et 1 manifestant ont été blessés dans la rixe qui a éclaté lors de la manifestation contre le durcissement des mesures (hier) en raison de l'augmentation des cas de nouveaux types de coronavirus (Covid-19).

Environ 35 000 personnes se sont rassemblées devant la gare du Nord dans la capitale, Bruxelles.

Les manifestants ont marché en direction de la place où se trouvent les institutions de l'Union européenne (UE), dans le cadre de la marche de protestation qu'ils ont nommée "Ensemble pour la liberté".

La foule, qui a marché paisiblement pendant un moment en scandant "liberté", a ensuite attaqué la police avec divers objets, utilisé des feux d'artifice, incendié des poubelles et des barricades.

Trois policiers et un manifestant ont été blessés lorsque la police est intervenue contre les manifestants avec des canons à eau et des gaz lacrymogènes.

Lors de la manifestation où 6 véhicules de police ont été rendus inutilisables, 44 personnes ont été arrêtées.

"Nous condamnons les mesures restrictives de liberté pour les soins qui ne sont pas une solution structurelle", ont affirmé les organisateurs de la manifestation.

Le gouvernement belge avait appliqué des mesures telles que l'obligation de porter des masques et de travailler à domicile en raison de l'augmentation du nombre de cas par rapport à la veille.

Selon les nouvelles mesures, il est devenu obligatoire de porter des masques dans les lieux où se trouvent 50 personnes à l'intérieur et plus de 100 personnes à l'extérieur, et où un 'document de sûreté Covid' est réclamé.

Le document en question prouve que les personnes sont complètement vaccinées, ont eu un test PCR négatif au cours des 48 dernières heures ou se sont récemment rétablies de la maladie.

De plus, à compter du 1er avril 2022, il a été décidé de mettre fin à l'emploi des personnels de santé non vaccinés contre le Covid-19.

En Belgique, qui connaît la 4ème vague de l'épidémie, le nombre quotidien de cas est supérieur à 10 mille.



SUR LE MEME SUJET