France: une mosquée fermée pour 6 mois à Allonnes sous prétexte qu'elle défend "l'islam radical"

Une mosquée à Allonnes, en France, a été fermée pendant 6 mois au motif qu'elle « défend l'islam radical ».

1724897
France: une mosquée fermée pour 6 mois à Allonnes sous prétexte qu'elle défend "l'islam radical"

 

Une mosquée à Allonnes, en France, a été fermée pendant 6 mois au motif qu'elle « défend l'islam radical ».

Dans un communiqué, la préfecture de la Sarthe précise que la mosquée d'Allonnes qui compte environ 300 fidèles, a été fermée pendant 6 mois au motif qu'elle « défend l'islam radical ».

Selon la déclaration qui indique que les administrateurs de la mosquée légitiment les attaques terroristes dans le pays, la mosquée a été fermée pour empêcher les attaques terroristes.

La déclaration faite par le bureau du gouverneur le 13 octobre indiquait que les procédures nécessaires avaient été engagées pour fermer cette mosquée à la demande du ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin.

Darmanin avait déclaré au journal Le Figaro le 29 septembre qu'avant l'entrée en vigueur de la loi « séparatisme », 650 lieux où se trouvaient des « extrémistes » avaient été fermés et 24.000 lieux inspectés par la police.

Darmanin avait annoncé qu'à la suite des inspections menées dans 89 mosquées depuis novembre 2020, un tiers d'entre elles ont été fermées sous prétexte qu’elles se sont « radicalisées ».

L'administration française est critiquée de s’immiscer dans la vie des musulmans avec la loi « séparatisme » qu'elle a adoptée en août.

Parmi les principales questions abordées par la loi figurent l'impartialité dans la fonction publique et le respect des principes de la république, la polygamie et le mariage forcé, la restriction de l'enseignement à distance, la révision du statut des écoles privées, et la contrôlabilité des associations tant en termes d'activité que financier.



SUR LE MEME SUJET