Crise des déchets : le maire de Marseille en appelle à Macron

Benoît Payan, maire de Marseille, demande « une réforme immédiate de la gouvernance locale » dans une lettre adressée au Président Emmanuel Macron, publiée, mercredi, dans La Provence

1715828
Crise des déchets : le maire de Marseille en appelle à Macron

 

Alors que les éboueurs de la métropole d'Aix-Marseille-Provence poursuivent leur grève, Benoît Payan, maire de Marseille, demande « une réforme immédiate de la gouvernance locale » dans une lettre adressée au Président Emmanuel Macron, publiée, mercredi, dans La Provence.

Benoît Payan en a appelé au président de la République « en lui demandant une réforme immédiate de la gouvernance locale et la reprise par la ville de cette compétence ».

Dans sa lettre, le maire socialiste dénonce « l’absence d’anticipation dans la gestion des déchets par la métropole, après que des tonnes de détritus accumulés après une semaine de grève des éboueurs ont été emportées lundi par les orages et déversés dans la mer ».

Pour remédier à d’éventuelles nouvelles crises, le maire exige « une réforme immédiate de la gouvernance locale et de la répartition des compétences opérationnelles de proximité »
En France la gestion de ramassage des ordures se fait par les métropoles. Dans la ville de Marseille, c’est la métropole d'Aix-Marseille-Provence qui est en charge de dossier. Or depuis le 27 septembre, les éboueurs de la métropole sont en grève.

Pourtant un accord avait été trouvé le 1er octobre mais la CGT (Confédération générale du travail, NDLR) a refusé de signer l’accord. Et des milliers de tonnes de déchets se sont accumulés dans la ville de Marseille et les autres villes de la métropole. D’ailleurs, au lendemain d’une intempérie dans la ville, des tonnes de poubelles ont été emportées vers la mer. Des élus de Marseille ont alors dénoncé un "écocide", pointant la responsabilité de la métropole, chargée de la propreté.

Actuellement, la métropole d'Aix-Marseille-Provence, dirigée par Martine Vassal (Les Républicains), est composée de six conseils de territoire regroupant 92 communes et 1,8 million d’habitants.

 

 

AA



SUR LE MEME SUJET