Réaction de l'OTAN aux plans concernant la création d'une "armée de l'UE"

Le secrétaire général de l'OTAN, Jens Stoltenberg, s’est exprimé concernant le projet de l'Union européenne de créer sa propre armée afin de ne pas dépendre des États-Unis

1703410
Réaction de l'OTAN aux plans concernant la création d'une "armée de l'UE"

 

Le secrétaire général de l'OTAN, Jens Stoltenberg, s’est exprimé concernant le projet de l'Union européenne de créer sa propre armée afin de ne pas dépendre des États-Unis.

"L'affaiblissement des liens entre l'Amérique du Nord et l'Europe divisera non seulement l'OTAN mais aussi l'Europe", a-t-il dit.

Stoltenberg a fait une déclaration après que le haut représentant de l'UE pour les relations étrangères et la sécurité, Josep Borrell, a suggéré que l'UE créée une force militaire conjointe, indiquant "avoir tiré des leçons de l'échec en Afghanistan".

"La création de structures parallèles affaiblira notre capacité conjointe à travailler ensemble car avec des ressources limitées nous devons éviter les doubles emplois et le chevauchement d’efforts", a-t-il déclaré au journal britannique The Telegraph.

Il est prévu d’utiliser une force de réaction rapide de 5.000 hommes dans les missions conjointes.

La proposition figurant dans le rapport Boussole stratégique sera discutée par le Conseil européen le 16 novembre.

Stoltenberg a relevé que les alliés européens n'ont pas encore porté la question à l’ordre du jour de l'OTAN. « Je salue davantage d’efforts européens en matière de défense, mais cela ne pourra jamais remplacer l’OTAN et nous devons nous assurer que l’Europe et l’Amérique du Nord s’unissent », a-t-il relevé.

"L'affaiblissement des liens entre l'Amérique du Nord et l'Europe divisera non seulement l'OTAN mais aussi l'Europe", a-t-il mis en garde.



SUR LE MEME SUJET