France: 5e semaine de manifestation contre le pass sanitaire et la vaccination obligatoire

Les manifestations contre les restrictions imposées par la loi sur le Covid-19 entrée en vigueur le 9 août en France, et contre l’obligation de la vaccination se poursuivent depuis 5 semaines.

1691304
France: 5e semaine de manifestation contre le pass sanitaire et la vaccination obligatoire

 

Les manifestations contre les restrictions imposées par la loi sur le Covid-19 entrée en vigueur le 9 août en France, et contre l’obligation de la vaccination se poursuivent depuis 5 semaines.

Dans plus de 150 lieux, notamment dans la capitale Paris, les Français opposés à l'obligation de vaccination, notamment pour certaines professions, et à la mise en place d’un pass sanitaire, étaient sur les places dans tout le pays.

À la 5e semaine des manifestations, 3 rassemblements ont eu lieu dans la capitale Paris pour protester contre la loi.

Le plus grand groupe de manifestation de la capitale, auquel assistaient les Gilets jaunes, a défilé depuis la station de métro Porte Dorée vers la place de Clichy.

Les manifestants scandaient « Liberté » et « Nous sommes là même si Macron ne veut pas », et brandissaient des banderoles sur lesquelles on pouvait lire « Macron, prends ton pass et rentre » et « Pas de passage ».

La loi sur le pass sanitaire demande la certification du statut vaccinal contre le Covid-19, la présentation d’un test PCR négatif dans les 72 heures ou d’un certificat de rétablissement dans les 6 mois pour entrer dans des centres commerciaux, restaurants, cafétérias, cinémas, musées et parcs d'attractions et à des espaces fermés d'une capacité de plus de 50 personnes, à l’exception des hôpitaux et maisons de retraite et les déplacements interrégionaux.

De plus, la loi qui oblige les personnels dans les maisons de retraite, les personnels soignants et les pompiers à se vacciner contre le Covid-19 est qualifiée de dictature sanitaire, et des centaines de milliers de personnes manifestent dans toute la France le samedi depuis 4 semaines.



SUR LE MEME SUJET