L’Autriche décide d’augmenter les soldats aux frontières pour contrer les migrants

"Les réglementations en matière d'immigration proposées par l'Union européenne (UE) sont inefficaces contre les migrants irréguliers"

1679701
L’Autriche décide d’augmenter les soldats aux frontières pour contrer les migrants

L'Autriche augmentera le nombre de soldats aux frontières de la Hongrie, de la Slovaquie et de la Slovénie dans le cadre de la lutte contre l’immigration irrégulière.

Le ministre de l'Intérieur Karl Nehammer et la ministre de la Défense Klaudia Tanner ont fait des déclarations sur l'immigration et la sécurité des frontières lors de la conférence de presse conjointe qu'ils ont tenue.

Précisant que les réglementations en matière d'immigration proposées par l'Union européenne (UE) sont inefficaces contre les migrants irréguliers, Nehammer a déclaré que le nombre de soldats servant actuellement aux frontières à l’est du pays passera de 1 000 à 1 400 dans un proche avenir, notamment en raison des développements à la frontière hongroise.

Nehammer a fait savoir qu’ils n’avaient pas obtenu l'aide nécessaire de l'UE à cet égard. Tout en mettant l’accent sur le nombre croissant d’Afghans dans le pays,  il a fait valoir que l'Autriche et l'Allemagne ne pouvaient pas résoudre le « problème de l'Afghanistan de l'UE ».

La ministre de la Défense Tanner a également déclaré que 200 passeurs avaient été arrêtés à la frontière hongroise cette année, c’est pourquoi le nombre de soldats aux frontières, en particulier dans cette région, mais aussi aux frontières de la Slovaquie et de la Slovénie, pourrait être porté à 2 000.



SUR LE MEME SUJET