France: le parti de Macron (LREM) n'a pas eu de succès au premier tour des régionales

Au premier tour des élections régionales organisé en France, le parti au pouvoir, la République en marche (LREM), fondé par le président Emmanuel Macron, n'a pas obtenu de succès.

1661772
France: le parti de Macron (LREM) n'a pas eu de succès au premier tour des régionales

 

Au premier tour des élections régionales organisé en France, le parti au pouvoir, la République en marche (LREM), fondé par le président Emmanuel Macron, n'a pas obtenu de succès.

Le premier tour des élections régionales dans le pays est terminé.

Le taux des électeurs qui ne se sont pas rendus aux urnes a été de 66,1 %.

Ce taux était de 50,09 % en 2015 et de 53,67 % en 2010. Le ministre français de l'Intérieur, Gérald Darmanin, a déclaré dans un communiqué que cette situation est alarmante.

Le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a déclaré que la raison du taux d’absence est l'épidémie de coronavirus (Covid-19).

Selon les sondages de sortie des urnes, les candidats de LREM n'ont été en tête du premier tour des élections dans aucune région du pays.

Les Républicains (LR) de centre-droit ont remporté 28,7% des suffrages dans tout le pays, arrivant en tête du premier tour de l'élection.

Le Parti du Rassemblement national (RN) d'extrême droite a terminé deuxième avec 19,4%.

Le Parti socialiste (PS) de centre-gauche a obtenu 15,6 %, le Parti des verts (EELV) 12,9 % et LREM 10,4 %.

15 ministres ou secrétaires d'État étaient en lice pour LREM aux élections, mais aucun d'entre eux n'a obtenu le nombre de voix suffisant pour terminer en tête au premier tour.

Ces élections sont les dernières avant l'élection présidentielle de l'année prochaine.

Jean Luc Mélenchon, le leader du mouvement d’extrême-gauche - la France insoumise (LFI) -, a déclaré qu'une enquête devrait être ouverte sur les conditions dans lesquelles s'est déroulée cette élection en raison de certains problèmes rencontrés au premier tour.

La presse française a annoncé qu'un bureau de vote à Marseille n'a pas été ouvert au motif qu'il n'y avait pas assez de fonctionnaires et qu'il n'y avait pas assez de bulletins de vote dans le centre électoral de Cousolre, qui a une population d'environ 2000 personnes.



SUR LE MEME SUJET