Suisse: attaque chimique des partisans du PKK contre une usine appartenant à un Turc

Selon Sahin, les partisans du PKK ont notamment cassé les vitres des véhicules en stationnement et de l’usine, et jeté des matières toxiques chimiques à l’intérieur.

1646826
Suisse: attaque chimique des partisans du PKK contre une usine appartenant à un Turc

Les partisans de l’organisation terroriste séparatiste PKK, mais qui n’est pas reconnue comme telle par la Suisse, ont intensifié ces derniers mois leurs attaques contre les institutions et hommes d’affaires turcs dans le pays.

Le 24 mai dernier, les partisans de l’organisation terroriste ont attaqué l’usine de Suat Sahin, membre du Comité régional européen affilié au Conseil mondial des hommes d’affaires turcs (DTIK), dans la commune de Dulliken, dans le district d’Olten.

« Les partisans du PKK ont d’abord peint les caméras de sécurité vers 01h05 de la nuit (heure locale) de notre usine Gurbet Doner Production pour empêcher l’enregistrement de leurs actes. Puis ils ont écrit des propagandes terroristes et des insultes dans diverses parties de l’usine » a indiqué Sahin qui est également le président de la filiale suisse de l’Association Beyaz Ay (Lune Blanche).

Selon Sahin, les partisans du PKK ont notamment cassé les vitres des véhicules en stationnement et de l’usine, et jeté des matières toxiques chimiques à l’intérieur.

Neuf ouvriers ont fait un malaise lundi après avoir inhalé les agents toxiques. La police a uniquement établi un procès-verbal  et quitté les lieux.



SUR LE MEME SUJET