Lecointre : "Des sanctions seront imposées aux soldats et généraux mettant en garde Macron"

Le chef d'état-major français François Lecointre a déclaré que des sanctions seraient imposées aux soldats, y compris aux généraux à la retraite, qui ont signé la déclaration électronique d'avertissement de guerre civile au président Emmanuel Macron.

1630929
Lecointre : "Des sanctions seront imposées aux soldats et généraux mettant en garde Macron"

 

Le chef d'état-major français François Lecointre a déclaré que des sanctions seraient imposées aux soldats, y compris aux généraux à la retraite, qui ont signé la déclaration électronique d'avertissement de guerre civile au président Emmanuel Macron.

Lecointre a affirmé que parmi les milliers de soldats qui ont signé le texte, ils ont identifié 18 soldats en service actif, dont 4 étaient des officiers.

"Nous engageons la procédure à la demande du ministère de la Défense. Ces généraux comparaîtront devant le haut conseil militaire, mais finalement, c'est le président qui signe un décret de radiation", a précisé Lecointre.

Des soldats, dont 20 généraux à la retraite et des officiers retraités et actifs, avaient publié une lettre ouverte sur le site Web des Valeurs Actuelles, affirmant qu'il y avait un chaos croissant dans le pays, avertissant le président Macron que si ce chaos n'est pas évité, il y aura une guerre civile et il sera responsable des décès.



SUR LE MEME SUJET