Le Danemark refuse de renouveller le statut de résident temporaire des réfugiés syriens

Par cette décision, le Danemark est devenu le premier pays européen à annuler les permis de séjour des réfugiés syriens.

1621976
Le Danemark refuse de renouveller le statut de résident temporaire des réfugiés syriens

 

Le Danemark a refusé de renouveler le statut de résident temporaire de 189 réfugiés syriens.

Par cette décision, le Danemark est devenu le premier pays européen à annuler les permis de séjour des réfugiés syriens.

Le gouvernement a déclaré qu'après la guerre en Syrie, le retour était possible dans certaines régions sûres du pays.

« La politique du gouvernement fonctionne et je ne reculerai pas. Nous avons expliqué aux réfugiés syriens que leurs permis de séjour sont temporaires et que ce permis peut être annulé lorsque le besoin de protection disparaîtra » a déclaré Mattias Tesfaye, ministre de l'Immigration du Danemark.

Le Conseil danois pour les réfugiés n'est cependant pas d'accord pour dire que Damas ou toute autre région de Syrie est considérée comme sûre pour les réfugiés.

« L'absence de conflit dans certaines régions ne signifie pas que les gens peuvent rentrer en toute sécurité », a déclaré Charlotte Slente, secrétaire générale du Conseil.

« Ni les Nations Unies ni les autres pays ne voient Damas en sécurité », a-t-elle déclaré.

Les réfugiés, pour leur part, ont déclaré que même leur présence en dehors de la Syrie suffirait pour qu'ils soient arrêtés à leur retour, et le fait que les villes ne soient plus bombardées de produits chimiques ne les rend pas sûrs.

Comme Copenhague n'a pas de relations diplomatiques avec Damas, ce pays ne peut pas expulser directement ces personnes vers la Syrie.

Certains des réfugiés dont les demandes sont rejetées, sont placés dans un centre de détention qui ne serait pas différent d'une prison moderne.

Le Danemark accueille 500 000 migrants, dont 35 000 Syriens.



SUR LE MEME SUJET