Al Azhar « préoccupé » par la montée de l'islamophobie en Europe

Le grand imam d'Al-Azhar, cheikh Ahmed al-Tayeb, s'est dit « préoccupé », dimanche, par la montée de l'islamophobie et de l'extrême droite en Europe.

1601393
Al Azhar « préoccupé » par la montée de l'islamophobie en Europe

 

Le grand imam d'Al-Azhar, cheikh Ahmed al-Tayeb, s'est dit « préoccupé », dimanche, par la montée de l'islamophobie et de l'extrême droite en Europe.

C’est ce qui ressort d’un communiqué publié par l’institution religieuse, à l’issue d’une réunion entre l’imam précité avec l'ambassadeur d'Allemagne au Caire, Cyrill Jean Nunn, et consulté par l'Agence Anadolu.

Au cours de cette rencontre, al-Tayeb a exprimé « sa préoccupation concernant la montée de l'extrême droite et de ses activités islamophobes dans de nombreux pays occidentaux ».

Il a souligné que « le monde a besoin aujourd’hui plus que jamais de respecter le pluralisme et d'accepter l'autre ».

De son côté, l'ambassadeur allemand a affirmé que l’institution religieuse « Al-Azhar est une référence pour tous, notant que sa voix est entendue et influente ».

Il a ajouté que les musulmans en Allemagne représentent près de 6% de la population, indiquant que leurs droits sont pleinement protégés.

À la fin de l’année dernière, des mobilisations ont eu lieu dans des pays musulmans, contre des incidents visant la communauté musulmane, tels que l'autodafé des copies du Saint Coran en Suède et la destruction d'autres en Norvège, outre des positions officielles françaises qui encouragent les caricatures insultantes envers le Prophète Mohamed.

En janvier dernier, Kemal Ergün, président du mouvement Milli Görüş (civil, turc) a affirmé à l'Agence Anadolu que 122 attaques contre des mosquées ont eu lieu en Allemagne, en 2020, et plus de 700 agressions entre 2014 et 2020.

De même, le président de l'Observatoire national contre l'islamophobie au Conseil français du culte musulman (CFCM), Abdallah Zekri, a annoncé dans un communiqué que 235 attaques contre des musulmans ont eu lieu en 2020, contre 154 en 2019.

De temps en temps, des mosquées et des centres islamiques de plusieurs pays occidentaux sont attaqués, en raison de la forte montée de l'islamophobie en Occident. À cet égard, il convient de rappeler que deux attaques visant des mosquées en Nouvelle-Zélande, en mars 2019 ont débouché sur le meurtre de 51 personnes et 49 autres blessées.

 

 

 

 

AA



SUR LE MEME SUJET