Un diplomate turc revient sur ses années de service à Paris

L'ambassadeur de Turquie à Paris a annoncé, samedi, que sa mission de plus de quatre ans en France était arrivée à son terme, et a fait le bilan de son séjour dans la Ville Lumière

1600794
Un diplomate turc revient sur ses années de service à Paris

 

L'ambassadeur de Turquie à Paris a annoncé, samedi, que sa mission de plus de quatre ans en France était arrivée à son terme, et a fait le bilan de son séjour dans la Ville Lumière.

Ismail Hakki Musa a déclaré dans un communiqué que sa mission en France et à Monaco, qu'il avait débutée en novembre 2016, s'était achevée le 13 mars.

Musa a remercié tous ses amis en France et à Monaco pour leur intérêt et le soutien qu'ils lui ont apporté ainsi qu'à ses collègues durant cette période.

"Pendant ma mission de quatre ans, nous avons travaillé sans relâche, avec mes collègues de nos ambassades et consulats, pour améliorer les relations de notre pays avec la France et Monaco, approfondir la coopération existante dans tous les domaines, et assurer un meilleur service à nos concitoyens", a-t-il déclaré.

Et de souligner que le soutien que lui a apporté la Turquie lui a toujours donné de la force.

Concernant les difficultés causées par la Covid-19, l'ambassadeur Musa a déclaré que malgré la pandémie, la coopération commerciale et économique entre les deux pays n'a pas régressé, ajoutant que les efforts des hommes d'affaires turcs et français ont joué un rôle important dans le maintien du volume des échanges.

Le diplomate a déclaré qu'avec un investissement total de près de 7,5 milliards d'euros (8,3 milliards de dollars), les entreprises françaises sont restées les principaux investisseurs étrangers en Turquie, ajoutant que la stimulation des investissements mutuels et l'augmentation du volume du commerce bilatéral à 20 milliards d'euros (23,9 milliards de dollars) font partie des principaux objectifs.

Ismail Hakki Musa a également souligné que les relations turco-françaises ont des racines profondes qui remontent à plus de 500 ans, et que le dialogue établi entre les dirigeants a toujours joué un rôle majeur dans les relations entre les deux États.

 

 

AA



SUR LE MEME SUJET