Espagne: destruction de 1 400 armes utilisées par des groupes terroristes

Ces armes étaient entre les mains des groupes séparatistes dont l'organisation ETA

1595502
Espagne: destruction de 1 400 armes utilisées par des groupes terroristes

Le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez a annoncé la destruction de quelque 1 400 armes précédemment utilisées par des groupes terroristes espagnols.

Sanchez a supervisé la destruction des armes lors d'une cérémonie symbolique organisée dans une base de police au sud de la capitale Madrid, où les armes ont été empilées et écrasées par des bulldozers.

L'arsenal détruit lors de la cérémonie a été confisqué, au cours des dernières décennies, à l'organisation séparatiste «ETA», qui a fait plus de 800 victimes entre 1960 et 2011.

Des armes à feu appartenant à l'organisation terroriste d'extrême gauche GRAPO ont également été détruites.

"Nous ne pouvons pas restaurer les vies qui ont été perdues ni détruire notre sombre passé comme nous l'avons fait avec ces armes aujourd'hui, mais ce que nous pouvons faire, c'est ne pas oublier l'histoire afin que nous puissions compenser la douleur et l'honneur des victimes. C'est un moment symbolique très important, qui démontre la force de la démocratie pour vaincre celle des balles", a affirmé Sanchez, dans son discours prononcé à l'occasion.

Il a souligné que tous ceux qui brandissent les armes "doivent accepter la défaite", ajoutant que l'Espagne enquête toujours sur tous les crimes de "l'ETA".

Le Premier ministre a également évoqué les pertes en vies humaines dans son pays, causées par d'autres groupes terroristes comme Daech.

A son tour, Florencio Dominguez, chef du Terror Victims Memory Center, a déclaré lors de la cérémonie que ces armes cachent beaucoup de tragédies, soulignant que leur destruction est la preuve de la défaite des groupes terroristes.

En mai 2018, l'organisation «ETA», classée sur la liste terroriste de l'Union européenne, a annoncé son autodissolution. En 2017, l'organisation a révélé aux autorités françaises, ses bunkers dans lesquels elle cachait des armes.

ETA est un mouvement séparatiste, fondé en 1958, désigné en Espagne et en Europe comme un «mouvement terroriste».

L'ambition de l'organisation était la sécession de la région basque et l'établissement d'un État indépendant pour les Basques, en annexant la région limitrophe de Navarre, ainsi que la région basque française. La plupart de ses membres sont emprisonnés en France et en Espagne.

AA



SUR LE MEME SUJET