L’organisation terroriste YPG/PKK empêche l’entrée des députés français au camp syrien

Les députés avertissent que « la situation dans les camps où sont détenus des ressortissants européens, dont de nombreux Français, est explosive ».

1594056
L’organisation terroriste YPG/PKK empêche l’entrée des députés français au camp syrien

L’organisation terroriste séparatiste YPG/PKK a empêché l’entrée des députés français dans le camp d’al-Hol, au nord-est de la Syrie.

Dans une déclaration conjointe, les députés Frédérique Dumas et Hubert Julien-Laferrière ainsi que les eurodéputés Sylvie Guillaume et Mounir Satouri ont indiqué que les délégations venues de Belgique, Finlande, Allemagne, Autriche et Espagne ont pu visiter le camp d’al-Hol ces dernières semaines tandis qu’eux-mêmes ont été interdits d’entrer dans le camp contrôlé par l’YPG/PKK après avoir passé la frontière syrienne.  

«Nos échanges sur place nous permettent d'affirmer que ce refus est dû à la pression directe des autorités françaises» peut-on lire dans le communiqué.

Les députés avertissent que « la situation dans les camps où sont détenus des ressortissants européens, dont de nombreux Français, est explosive ».

Ils attirent notamment l’attention sur la situation de enfants qui est « insoutenable », appelant à ce que des mesures rapides soient prises pour assurer « leur sécurité physique, affective et morale ».



SUR LE MEME SUJET