Pays-Bas: des milliers signatures recueillies pour la pénalisation des insultes au prophète Mohammed

Le parti NIDA fondé par des musulmans aux Pays-Bas, a recueilli 124 170 signatures pour criminaliser et punir les insultes contre le prophète Muhammad.

1582802
Pays-Bas: des milliers signatures recueillies pour la pénalisation des insultes au prophète Mohammed

 

Le parti NIDA fondé par des musulmans aux Pays-Bas, a recueilli 124 170 signatures pour criminaliser et punir les insultes contre le prophète Muhammad.

Le candidat adjoint du parti NIDA, Nurullah Gerdan, accompagné d’une cinquantaine de personnes, a déclaré qu’un panneau représentant la pétition et contenant une déclaration sur l’hostilité contre les musulmans et l'islamophobie avait été suspendu symboliquement à la porte de la Salle du Chevalier sur la place Binnenhof, où se trouve le Parlement néerlandais.

Gerdan a assuré qu'ils ont recueilli des signatures pour tenir une session à la Chambre des représentants après les insultes l’année dernière contre le prophète Muhammad par le magazine français Charlie Hebdo.

« En général, une session a lieu lorsqu'une pétition d'au moins 40 000 signatures est soumise au parlement, mais cela n'a pas été fait bien que nous ayons recueilli environ 125 000 signatures. Même la pétition n'a pas été acceptée par le parlement. Les députés et certains responsables gouvernementaux qui considèrent la pétition comme une atteinte à la liberté d'expression ont malheureusement accusé les signataires de ‘soutenir les terroristes’ » a-t-il regretté.

Gerdan a déclaré qu'ils n'attendaient plus rien du gouvernement actuel.

« Nous avons pris cette mesure aujourd'hui pour lancer un appel au nouveau gouvernement et attirer l'attention du public. Les politiciens ignorent et méprisent ceux qui ont signé cette pétition » a-t-il précisé.

Le parti NIDA, qui participera pour la première fois aux élections générales du 17 mars, compte au total 4 conseillers municipaux à Rotterdam, La Haye et Almere.



SUR LE MEME SUJET