"Ce que la France a fait en Algérie pendant 130 ans est « scandaleux »" (journalistes français)

Le journaliste français, Jean-Michel Apathie, a déclaré que ce que la France a fait en Algérie pendant 130 ans était « scandaleux », appelant son pays à s'excuser auprès de l'Algérie.

1570605
"Ce que la France a fait en Algérie pendant 130 ans est « scandaleux »" (journalistes français)

 

Le journaliste français, Jean-Michel Apathie, a déclaré que ce que la France a fait en Algérie pendant 130 ans était « scandaleux », appelant son pays à s'excuser auprès de l'Algérie.

Le journaliste français a critiqué, lors d'un entretien sur la chaîne française «France 5», la position de son pays qui rejette l'idée de s'excuser auprès de l'Algérie pour les crimes coloniaux, soulignant que «la conquête, l’exploitation et la guerre » qui ont marqué la colonisation française de l’Algérie, constituent trois bonnes raisons pour présenter des excuses aux Algériens aujourd’hui ».

Il a ajouté que l'invasion de l'Algérie par son pays a démontré la brutalité de l'armée française, qui épouvantait même l'Europe, notant que les journaux britanniques, allemands et français rapportaient en 1854 que « la manière dont se comporte l'armée française vis à vis des musulmans était inacceptable et a atteint « le niveau de la barbarie »

Apathie a relevé que la France qui avait martyrisé tout un peuple entier pendant plus d’un siècle et confisqué ses terres en adoptant des lois agraires pendant la période coloniale, sous la IIIè République.

Il a souligné que la France a eu recours en Algérie aux mêmes armes chimiques que celles utilisées par les États-Unis au Vietnam, notamment le napalm.

En juillet dernier, le président français Emmanuel Macron avait chargé Benjamin Stora, l'un des experts les plus éminents de l'histoire moderne algérienne, « de dresser un état des lieux juste et précis du chemin accompli en France sur la mémoire de la colonisation et de la guerre d’Algérie », achevée en 1962 et qui reste un épisode très douloureux dans les mémoires des familles de millions de Français et d’Algériens.

La colonisation française de l'Algérie a duré entre 1830 et 1962. Les autorités et historiens algériens affirment que cette période été marquée par les meurtres de près de 5 millions de personnes, ainsi que des campagnes de déplacement et de pillage des richesses.

Les responsables français ont réitéré à plusieurs reprises la nécessité pour l'Algérie de tourner la page du passé colonial et d'ouvrir une nouvelle page, mais l'Algérie a demandé maintes fois la reconnaissance officielle de Paris de ses crimes coloniaux en Algérie, et d’ouvrir les dossiers liés à la récupération des archives et à l’indemnisation des victimes.

 

 

 

 

AA



SUR LE MEME SUJET