La France et le Royaume-Uni concluent un accord contre l’immigration clandestine

« Conclusion avec Priti Patel, d’un accord pour lutter contre l’immigration irrégulière qui touche notamment les Hauts-de-France », s’est félicité le locataire de Beauvau.

1536743
La France et le Royaume-Uni concluent un accord contre l’immigration clandestine

 

Un accord a été conclu entre Paris et Londres pour tenter d’endiguer l’immigration clandestine par la Manche, a annoncé dimanche le ministre français de l’Intérieur Gérald Darmanin sur les réseaux sociaux.

Le deal prévoit notamment le doublement des effectifs de sécurité français dès le 1er décembre.

« Conclusion avec Priti Patel, d’un accord pour lutter contre l’immigration irrégulière qui touche notamment les Hauts-de-France », s’est félicité le locataire de Beauvau.

Il précise que le deal prévoit le déploiement d’« effectifs supplémentaires pour contrôler le littoral » et de « meilleures conditions d’accueil des demandeurs d’asile ».

Les deux dirigeants espèrent également accentuer la « lutte contre les réseaux de passeurs ».

La ministre Britannique de l’Intérieur Priti Patel a estimé pour sa part, au cours d’une intervention sur la chaîne BBC, que la France et le Royaume-Uni partagent « la mission de rendre impossibles les traversées de la Manche ».

Des radars et autres drones seront également mis à disposition dans le cadre de cette mission et seront capables de détecter la présence de migrants dans la Manche.

Côté français, les autorités citées par France 24, affirment avoir intercepté plus de 1.300 personnes, dont certains tentaient de rejoindre l’Angleterre à la nage.

Dans une série de tweets, Priti Patel considère que « la France et les autres États de l'Union européenne » étant « des pays sûrs », les « véritables réfugiés devraient y demander l'asile, ne pas risquer leur vie et enfreindre la loi en venant au Royaume-Uni ».

« Nous avons également besoin de la coopération des Français pour intercepter les bateaux et renvoyer les migrants en France » a-t-elle poursuivi.

Pour rappel, de nombreux camps de demandeurs d’asiles se sont constitués du côté de Calais, suscitant de vives crispations avec les autorités et le gouvernement.

AA



SUR LE MEME SUJET