Sécurité / Nouvelles lois : La France risque de devenir un « Etat de surveillance »

Dans un article consacré aux nouvelles législations liées à la sécurité en France, le magazine américain « The Atlantic » a fait la lumière sur le côté paradoxal de ces lois ou projets de lois

1534498
Sécurité / Nouvelles lois : La France risque de devenir un « Etat de surveillance »

 

Dans un article consacré aux nouvelles législations liées à la sécurité en France, le magazine américain « The Atlantic » a fait la lumière sur le côté paradoxal de ces lois ou projets de lois, faits au nom du respect des valeurs fondamentales de la république française, alors qu’ils pourraient restreindre gravement les libertés.

Pour « The Atlantic », la loi recherche, la loi sur la sécurité globale et le projet de loi sur l’islam radical et les séparatismes contiennent des dispositions menaçant l’idéal de liberté, alors que la mort de Samuel Paty le 16 octobre avait conduit Emmanuel Macron “à jurer que la France ne fléchira jamais dans sa défense de la liberté d’expression”

Selon le magazine, la loi recherche, adoptée par le Sénat le 20 novembre, porte un coup à la liberté académique en criminalisant les rassemblements sur les campus. La loi « sécurité globale », adoptée le 24 novembre, contient, elle, deux dispositions “préoccupantes”. L’une prévoit la restriction de la diffusion des images de policiers et de gendarmes. L’autre autorise l’utilisation de drones pour filmer les citoyens en public et permet la diffusion en direct aux autorités des images des caméras corporelles portées par la police. Quant au projet de loi contre l’islam radical et les séparatismes, sa formulation est si vague “qu’elle pourrait être utilisée pour condamner des personnes pour ce qui équivaut à une critique justifiée d’un fonctionnaire”, toujours selon « The Atlantic ».

Dans la forme sous laquelle ils avaient été proposés, ces législations risquent de faire de la France « un Etat de surveillance en violation directe du droit des citoyens à la vie privée, dans lequel la police bénéficie d'une immunité contre toute responsabilité dans ses pratiques relevées par les citoyens ou la presse ».

Le Magazine américain estime que « la France est un pays meurtri et en crise. Le chômage de masse, la frustration face aux restrictions liées à la Covid-19 et la peur de nouvelles attaques terroristes ne peuvent qu'exacerber les troubles et la division ».

Et d’ajouter : « Tout cela est une aubaine, bien sûr, pour Marine Le Pen, leader populiste d'extrême droite, la plus probable adversaire de Macron aux élections présidentielles de 2022 ».

« The Atlantic » estime que « la stratégie de Macron semble avoir trois volets, en l’occurrence imposer un ordre sévère, préparer des mécanismes pour réprimer les manifestations de masse, et s'accaparer une partie du langage et des politiques de l'extrême droite pour séduire suffisamment d'électeurs et vaincre Marine Le Pen ».

 

 

AA



SUR LE MEME SUJET