Au lieu de les sauver, un patrouilleur français dirige le bateau des migrants vers l’Angleterre

Un patrouilleur de 105 tonnes de la marine française s’est alors approché d’eux et au lieu de prendre à bord le groupe mouillé et frissonnant et de le ramener en France, il a conduit le bateau vers les eaux britanniques, où ils l'ont rapidement abandonné.

1492284
Au lieu de les sauver, un patrouilleur français dirige le bateau des migrants vers l’Angleterre

 

Un patrouilleur français a encouragé des migrants dans un bateau de fortune sur La Manche à se diriger vers les eaux britanniques.

Selon une information du journal britannique The Telegraph,  le journaliste Jamie Johnson qui se trouvait dans un bateau sur La Manche en vue de suivre le passage des migrants qui a augmenté ces derniers temps, a remarqué un bateau dans les eaux françaises vers 07h00 du matin. Seize migrants afghans, dont quatre femmes et deux enfants, luttaient contre le vent dans leur gonflable dangereusement surchargé et avaient besoin d'aide à un kilomètre à l'intérieur des eaux territoriales françaises.

Un patrouilleur de 105 tonnes de la marine française s’est alors approché d’eux et au lieu de prendre à bord le groupe mouillé et frissonnant et de le ramener en France, il a conduit le bateau vers les eaux britanniques, où ils l'ont rapidement abandonné.

Le journal précise que c’est une violation fréquente des règles par les Français, mais qu’elle a été confirmée pour la première fois par un observateur indépendant.

Près de 90 minutes plus tard, la marine française a envoyé un zodiac pour donner de l’eau et des gilets de sauvetage aux migrants. Les soldats français sur le zodiac ont alors encouragé les migrants à se rendre dans les eaux britanniques et les ont quittés par la suite.

Laissés à leur sort en pleine mer face à des vents violents, les migrants ont été sauvés grâce au bateau de pêche dans lequel se trouvait le journaliste de The Telegraph.

Le capitaine du bateau a alors prévenu la marine britannique qui est venue chercher les migrants avec un patrouilleur.  

 

 

 



SUR LE MEME SUJET